Nature et Santé

Forum dédié au bien-être, aux médecines alternatives et à la santé
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les coings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jehandesfleurs

avatar

Nombre de messages : 2360
Age : 68
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: les coings   Jeu 12 Oct - 18:33

Ah c'est pas commun n'est-ce pas, que le jardinier se mette aux gamelles Very Happy

mais, sans vantardise, je peux vous dire que je suis content !!! J'ai réussi ma gelée de coings comme jamais. Elle est parfaite, une fois n'est pas coutume car je l'ai plus souvent ratée que réussie

J'ai pratiqué la recette suivante :

J'ai pelé les coings, les ai coupé en quartiers, et enlevé les cœurs. Il me restait 4 kg de pulpe que j'ai mis dans une bassine en cuivre, couvrant d'eau, et l'ai mise sur le feu.

Parallélement j'ai mis à cuire les pelures et pépins auxquelles j'ai rajouté 2 gros citrons en tranches et 4 grenades. Cela augmente la quantité de pectine pour la prise de la gélée.

Quand les coings ont été cuits (50 minutes environ - ils deviennent très tendres en piquant avec une fourchette), je les ai passé au chinois pour en tirer le jus. J'ai filtré aussi les pelures et pépins à travers une passoire pour recueillir le jus.

Puis j'ai pesé ce jus, et ajouté le poids égal de sucre, et remis dans ma bassine à cuire à petits bouillons en mélangeant bien. Petit à petit le jus s'épaissit, et il faut tester jusqu’à ce que ça «fasse la goutte » (une goutte dans une soucoupe retournée ne coule pas).

Alors, alors...

On met en pots, que l’on ferme immédiatement et que l’on retourne, jusqu’à refroidissement complet.

Et je ne vous dis que ça, ma gelée est gélatineuse à souhait ;-)

Il me reste une grosse ampoule sur l'index qui tenait le couteau pour éplucher (j'ai fini avec des gants !) et un gros paquet de pulpe pressée qui va me servir à faire la pâte de coings.

J'ai commence le boulot à 4 h du matin, et fini vers 8 heures 30, un peu crevé mais content !!!


Quelques propriétés et informations sur les coings relevées sur Internet :

Recommandé en cas de problèmes intestinaux, il est antidiarrhéique, surtout sous forme de pâte de fruit ou de gelée.

Originaire de Perse, le cognassier est un arbre fruitier de 6 à 7 mètres de hauteur dont les fruits, dorés, ventrus et bosselés ne peuvent être mangés crus (les seuls dans ce cas).

La floraison a lieu en avril et mai, les grandes fleurs blanches légèrement teintées de rose apparaissent tandis que pointent les premières feuilles annonçant la récolte de ce que la mythologie appelait 'les pommes d'or'

riche en vitamines A et B, le coing contient des sels calcaires et du tanin qui le rendent précieux dans les cas d'affections pulmonaires

Lorsqu'elles préparaient une gelée de coings, nos grands-mères conservaient les pépins pour les faire macérer dans une petite quantité d'eau... la mixture ainsi obtenue servait à calmer brûlures, crevasses, gerçures et engelures

Principes actifs : mucilages (polysaccharide mixte), tanins, pectines, vitamine B, provitamine A

Application thérapeutique

Action : Foie, Rate
Partie utilisée : fruit

Propriétés
Harmonisant du Foie et de l'Estomac
Stimulant du Foie
Calme les douleurs
Elimine l'humidité interne des organes
Relâche les tendons
Laxatif ++ et antidiarrhéique
Astringent, tonique
Action régulatrice sur le métabolisme des graisses et des sucres

Indications
Dans les contractures musculaires +++
En cas de diarrhée avec vomissement
Dans l'algie rhumatismale au niveau des os, l'oedème du pied
En cas de gène rétro-sternale
Dans les digestions difficiles, les brûlures d'Estomac (en cas de sécrétions excessives d'acide chlorhydrique par les

muqueuses du tube digestif), dans la paresse du Foie
En cas d'entérite : il resserre les muqueuses irritées et est calmant

Mode d'utilisation
En poudre, en décoction
En jus
Le fruit cuit
En sirop, en gelée, en pâte
Posologie
15 g maximum par jour
Extraire le jus de 3 coings, à mélanger avec 750 ml de jus de carottes : à boire frais le matin (effet tonique), à raison de

250 ml par jour

Précaution d'emploi et/ou contre-indication
Il n'est pas indiqué chez les personnes aux intestins paresseux (le coing est constipant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ametoiles.com/
Nadine
Admin
avatar

Nombre de messages : 5078
Age : 56
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: les coings   Jeu 12 Oct - 18:42

Ma foi Jehan, moi qui était plutôt fachée avec le coing .. tu me vois réconciliée !Very Happy

mais je ne sais pas si j'aurais ta patience pour m'atteler à la confection de la gelée de coings scratch ... c'est très technique quand même !!

Merci pour ce dossier très complet !cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jehandesfleurs

avatar

Nombre de messages : 2360
Age : 68
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: COIN COIN   Ven 13 Oct - 8:16

Enfin coings bis si vous préférez, ou la dernière patte aux coins.

Et oui, vous aviez noté qu'il nous restait la pulpe de coings que j'ai conservé une journée au réfrigérateur, car je n'avais plus assez de temps hier pour terminer... et aussi parce que c'est assez fatiguant d'enchaîner la pâte de coings après l'épluchage et la confection de la gelée !

J'ai donc pesé cette pulpe, il en restait 2,5 kg. Je l'ai remise dans ma bassine de cuivre, et j'ai rajouté le même poids en sucre semoule.

Une fois encore pour ajouter de la pectine, j'y ai pressé 2 jus de citron et une fois encore du jus de grenade.

Mais le plus dur reste à faire.

Il va falloir pendant 50 mn à 1 heure faire cuire en mélangeant sans s'arrêter !!! J'ai failli, juste failli, mais ça n'en a pas été loin - laisser attacher au fond et aussitôt ça carbonise. Alors pas de téléphone, pas de copines dans le coin pour tailler une bavette :P , juste les gros bras et on tourne Smile

Et oui on tourne encore et encore jusqu'à ce que la purée se compacte petit à petit, jusqu'à ce que celle-ci se détache naturellement des bords lorsque l'on tourne.

Là il ne reste plus qu'à étaler. Je choisis la plaque du four, je la recouvre de papier sulfurisé et j'aplanis ma pâte pour obtenir une épaisseur de 2 cm environ.

Cette préparation est mise à sécher. Dans quelques jours je la retournerai pour sécher l'autre côté.

J'en mangerai un peu en passant Wink histoire de voir si elle vieillit bien, et le tout sera prêt pour Noël santa

Pour la présentation, vous pouvez saupoudrer de sucre, vous pouvez découper avec des moules en forme d'animaux ou d'étoiles, enfin vous pouvez inventer à convenance des formes ou des arrangements comme des sucettes sur des bâtons pourquoi pas :cherry: .

Comme dit Nadine faut de la patiente, et je rajoute des gros bras avec des mains caleuses au bout, ça c'est sûr.

Mais c'est génialement booooooooooon :geek:

et ça a dû me faire maigrir de... 75 gr ???

Donc je vais pouvoir en manger, en manger Very Happy

Car bien sûr chuis pas d'accord avec ceux qui disent que la pâte de coing ne casse pas 3 pattes à un canard ! COIN COING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ametoiles.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les coings   

Revenir en haut Aller en bas
 
les coings
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tatin de coings et caramel au beurre demi-sel
» Coings rôtis au miel
» bienfaits du coings sur la santé
» Cuisine végétalienne : pâte de coing
» Compote de coings

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Santé :: Qu'y a-t-il dans nos assiettes ? :: Les bonnes recettes-
Sauter vers: