Nature et Santé

Forum dédié au bien-être, aux médecines alternatives et à la santé
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 diététique du tao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred



Nombre de messages : 584
Age : 53
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: diététique du tao   Mar 5 Fév - 11:46

PRINCIPALES CAUSES DE SURPOIDS

Selon la médecine chinoise, un homme plein d'énergie, un homme tonique ne sera jamais gros. Si un surpoids s'installe,ceci traduit en quelque sorte un déséquilibre entre l'énergie et la matière, entre le Yin et le Yang (pas assez d'énergie pour trop de matière).

D'où provient ce déséquilibre ?
Selon la tradition chinoise, un excès de nourriture et un manque d'exercice ne sont pas les seules raisons de la surcharge pondérale. Avec une hygiène de vie et une nourriture semblable, certains sont minces, d'autres plus gros.

La consitution de la personne, son

L'obésité est considérée, selon la tradition chinoise, comme une forme d'humidité pathogène ou des Mucosités.

NB: L'humidité et les mucosités sont des termes propres à la médecine chinoise. Ceux ci sont expliqués dans les livres : "La diététique du tao " et "Diététique énergétique : mode d'emploi"
voir présentation de ces deux livres.

Nous retiendrons ici simplement que l'éntité énergétique "Rate" est à l'origine du transport et de la transformation de l'humidité.

Il est dit dans les classiques de la Médecine chinoise : "La Rate a horreur de l'humidité".

Ceci veut dire que tout excès d'humidité, sous toute forme que ce soit (aliments gras, lourds, humidifiants, crus, froids, un excès de liquides, un climat humide,...), tend à lèser ses fonctions.
C'est la Rate, qui lorsqu'elle est faible, est à l'origine de la production d'humidité pathogène et de mucosités.

On comprend désormais que tout traitement de l'obésité, si l'on veut que celui-ci soit efficace et durable, doit veiller à rétablir les fonctions de transport et transformation de la Rate et renforcer le "feu digestif".


PRINCIPAUX FACTEURS DE LA SURCHARGE PONDERALE


Le facteur héréditaire

Certes, ce facteur existe mais semble tout de même relativement minime par rapport au phénomène grandissant de l'obésité dans la population. D'autre part, bon nombre de personnes attribuent à leur hérédité ce qui est surtout une transmission d'habitudes alimentaires totalement erronées. En réalité, on est gros comme son père parce que l'on s'alimente comme son père.

Le déclin des fonctions digestives

Dans la deuxième partie de la vie (à partir de 35-40 ans), les fonctions digestives commencent à fléchir. C'est l'époque ou beaucoup de personnes commencent à prendre du poids, de la "bedaine" alors qu'ils ne changent rien à leurs activités et leur mode alimentaire. Ceci nous rappelle que nous devons aussi tenir compte de l'âge puisque celui-ci induit une "capacité digestive" (voir la Diététique du Tao) et que certains écarts que l'on se peut se permettr à 20-30 ans se paient cash passé la quarantaine.


La sédentarité
Notre mode de vie de plus en plus sédentaire est incontestablement un facteur aggravant aux phénomènes de prise de poids. L'insuffisance et même souvent l'absence totale d'exercices physiques font que le Qi n'est pas mobilisé, ce qui peut entrainer stagnation, et accumulation dans l'organisme.


Les causes psychologiques


Le stress

Indéniablement, le stress représente une grande cause de l'obésité. Dans un environnement hostile, dans des situations conflictuelles, notre organisme peut répondre par des maladies dites de "civilisation" telles que : cancer, affections cardiaques, obésité,etc... Manger est aussi une façon de calmer l'anxiété, en stimulant la production d'endorphines...

La solitude et l'ennui
Lorsqu'on est seul, l'on a souvent tendance à manger de façon anarchique, à grignoter pour lutter contre l'abandon, voire la dépression. C'est donc une compensation.

Les chocs affectifs
Assez fréquent, la perte d'un être cher, la fin d'une relation ou une séparation longue peuvent se traduire par une grande consommation de produit sucrés, ou hypercaloriques.

Toutefois, il semblerait à l'inverse, d'après un rapport médical de l'université de Hull, que sur cinq femmes en instance de divorce, quatre maigrissent.

La frustration sexuelle
Il s'agit ici encore d'une compensation "affective" qui peut se retrouver chez les "frustrés sexuels".

La nourriture prend alors une importance considérable...

A l'inverse, l'excès de poids peut aussi servir inconsciemment de protection pour ne pas être "approché", mettre de la distance...

study bonne lecture flower
bises fred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred



Nombre de messages : 584
Age : 53
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: diététique du tao   Mar 5 Fév - 12:16

un lien trés interessant drunken à lire flower

http://www.sionneau.com/articles/obesite.pdf

bien à vous tous
fred


et aussi lire

http://www.kinesioactive.com/conf%5B1%5D.nutrition.pdf

biz sév
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna-light

avatar

Nombre de messages : 1721
Age : 43
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: diététique du tao   Mar 5 Fév - 15:22

oui, super, je dirais que chaque saison correspond à un élément, à un organe, à une émotion, :

le printemps : le Bois, le Foie, la Visécule bilaire, la colère, les méridiens corresondent à ces 2 organes

l'été : le Feu, le Coeur, l'Intestin Grêle, la joie.
Les méridiens ldu Feu Impériale : Mériedine du Coeur, méridien de l'Intestin Grële,
Les méridiens ldu Feu Ministre: Méridiendu Maitre coeur, méridien du triple Réchauffeur....


A suivre ...je vais manger

hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna-light

avatar

Nombre de messages : 1721
Age : 43
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: diététique du tao   Mar 5 Fév - 16:06

Fin du printemps : la Terre, La rate, le Pancréas, Pensée et réflexion, Méridien de l'Estomac, Mériodien de la rate.

L'automne : Le Métal, Le Poumon, le Gros Intestin, la tristesse, la mélancolie, Méridiens du Poumon, Méridien du Gros Intestin
,
L'hiver : l'Eau, le Rein, la Vessie, la Peur, la témérité, le désespoir, mériden du Rein, méridien de la Vessie.





Pour en revenir à ce que disait Fred sur le rein, voici la diététique du rein :

"LA DIÉTÉTIQUE DE L'EAU

La diététique du Rein obéit à deux objectifs : sti-
muler l'organe lui-même et accorder l'alimenta-
tion à la saison. Pour cela, il faut veiller d'une part à privilégier la saveur de la saison, salée, et
d'autre part à favoriser les aliments qui fortifient l'énergie Jing.

La saveur salée, le Rein en a besoin, surtout l'hiver, mais pas en trop grande quantité. Un peu de sel fortifie le Rein, mais une alimentation trop salée ramollit Rein et Coeur et durcit les vaisseaux.

Malheureusement les personnes de constitution Eau raffolent du salé. Elles salent souvent exagérément leurs plats, et ont un goût immodéré pour la charcuterie, la viande de porc et le fromage. Il leur faut donc plutôt modérer cette attirance, surtout si elles souffrent d'hypertension ou suivent un traitement à base de cortisone.

Au-delà du sel lui-même, la saveur salée concerne toute une catégorie d'aliments qu'il est recommandé de consommer l'hiver : toutes les légumineuses (haricots secs, lentilles, pois chiches, petits pois, fèves), le soja, le sarrasin, le sésame noir.

Dans cette saveur salée on classe aussi la viande de porc, de sanglier et de canard que l'on consommera avec modération. S'y trouvent encore les crustacés, certains poissons, et les algues (Kombu, ziki, wakame), ainsi que les légumes racines : carottes, pommes de terre, navets. Parmi les fruits, citons la châtaigne et les noix.

Pour stimuler l'énergie Jing
Il faut surtout consommer des céréales et des graines germées. Les graines et les germes sont l'état du végétal le plus concentré, le plus sec, le plus apte à résister au froid rigoureux de l'hiver.

C'est donc dans les graines que se concentre le Jing végétal le plus pur et le plus puissant, qui contient le potentiel de croissance de toute la plante.

C'est pourquoi la tradition chinoise prône une alimentation à base de céréales, principalement le riz en ce qui la concerne. Elles peuvent être associées à un peu de viande ou faire l'objet d'une alimentation strictement végétarienne." Yves Réquéna Bien-être selon la Médecine chinoise

"À la saison froide, l'énergie Yin est à son apogée. Pendant cette hibernation, l'organisme doit se ressourcer. Le sang doit être culminant au niveau de la peau pour venir nous réchauffer alors que le Qi est à l'intérieur pour protéger nos organes — il faut se souvenir que seul le froid est capable de provoquer uneconstriction de nos vaisseaux afin de dynamiser le sang.

Les conseils diététiques sont orientés vers l'alimentation riche et chaude :

— éviter tout ce qui est frais, froid ou glacé ;
—favoriser les aliments toniques de type Yang pour contrecarrer les excès de Yin : vin chaud et cannelle, poivre et gingembre, etc. ;

— choisir des aliments de nature chaude : poireau, citrouille, échalote, persil, etc. ;

— ne pas résister à un petit verre d'alcool lorsqu'il fait très froid ;
— adopter comme mode de cuisson la marmite, où les ragoûts seront souvent réchauffés, le sauté long et les potages mijotés, relevés en saveurs fortes et piquantes.

L'énergie de l'hiver consolide notre force intérieure par la cohérence de l'énergie du Rein, afin de pouvoir protéger nos organes de toutes les agressions climatiques auxquelles nous serions confrontés. La pratique de la respiration abdominale, le soir avant le coucher, reste un des meilleurs remèdes contre les états de fatigue corporelle.

Enfin, en cette période de l'année, l'énergie des mus-des et tendons est souvent figée, les raideurs articulaires sont fréquentes et il est bon de masser toutes ces parties du corps avec un baume révulsif à base de camphre et d'eucalyptus."Mieux vivre grâce à la médecine chinoise : Dr M Frey et A-L Murier


mais là, on passe à l'énergie du bois, donc faudrait accés une diététique, et des infusions liés à cette saison pour purifieer le foie (bois, printemps)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna-light

avatar

Nombre de messages : 1721
Age : 43
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: diététique du tao   Mar 5 Fév - 16:40

définition du Jing

"le Rein stocke le Jing

Le Jing, c'est à la fois l'énergie séminale et l'énergie essentielle de vie héritée de nos parents à la conception. C'est l'énergie du corps. Ce Jing est considéré comme une substance de nature Yin, même si elle n'a pas de substrat organique.

Le Jing est donc stocké dans nos Reins. Comme la graine qui attend, dans la nuit chaude de la terre, la germination du printemps, ce Jing semé par nos parents dans la nuit d'avant notre naissance contient en lui tout notre devenir : notre développement mais aussi notre évolution et notre disparition.

Ainsi, pour les anciens Chinois, nos parents ne nous transmettent pas seulement une structure matérielle par l'union de l'ovule et du spermatozoïde, mais aussi une énergie vitale, un programme de vitalité. Le peuple chinois est encoreaujourd'hui très attentif à la qualité de cette énergie car c'est d'elleque dépend la vitalité de l'individu...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna-light

avatar

Nombre de messages : 1721
Age : 43
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Test   Mar 5 Fév - 19:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: diététique du tao   

Revenir en haut Aller en bas
 
diététique du tao
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un propulseur électro-magnétique
» la maladie génétique de ma fille !
» Quand un prêtre devient hérétique...
» Google et dépenses énergétique
» Bilan génétique!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature et Santé :: Médecines alternatives :: Origines émotionnelles de nos maux-
Sauter vers: